Comment choisir une scie circulaire ?

Pour effectuer des travaux de découpe  de bois, de PVC ou encore de parquet chez vous, la scie circulaire est l’outil à surtout avoir. Sa puissance et sa maniabilité en fait un allié idéal pour les coupes rectilignes. Cependant pour ne pas vous tromper de modèle, de nombreux critères sont à prendre en compte dans votre choix.

La puissance de l’appareil

La puissance de l’appareil est déterminée en fonction de vos besoins. Elle diffère selon la fréquence de l’utilisation de la scie circulaire (occasionnel ; intensif, ou encore régulier), et la nature du bois (contreplaqué, MDF, bois durs, etc.). Plus le matériau à couper est dur, plus la scie circulaire doit être puissante. Pour couper des matériaux tendres (bois tendres, polystyrènes, etc.), avec une utilisation occasionnelle, une scie circulaire avec une puissance inférieure à n1200W peut faire l’affaire. Pour des travaux réguliers où vous devez couper des matériaux plus ou moins durs comme les agglomérés ou les mélaminés, avec une épaisseur entre 3mm et 20mm, privilégier un appareil à 1200 et 1800W.

Pour des gros travaux intensifs où vous devez couper des matériaux très durs (charpentes, planches épaisses ou encore des poutres), optez pour une puissance de plus de 1800W. Retrouvez à des prix attractifs des scies circulaires filaires dans cette catégorie.

La profondeur souhaitée de coupe

Elle est fonction du diamètre de votre lame, de la puissance de la scie, et de la nature du matériau à couper. Pour du bastaing par exemple, la scie circulaire adaptée doit avoir une profondeur de coupe d’au moins 85mm, avec un moteur de 2000W ou plus.

Notez que plus votre scie circulaire pèse lourd, plus le moteur est grand et puissant.

Le type de lames

Il existe différents modèles de lames en fonction de vos besoins : diamant, acier rapide, ou encore à pointe en carbure de tungstène.

Plus le nombre de dents de vos lames sont élevés, plus vos coupes seront précises. En fonction du modèle, le nombre de dents d’une scie circulaire peut aller de 10 à 48.

Plus le nombre de dents est élevé, plus la coupe est fine et précise. Les lames équipant les scies circulaires comportent 10 à 48 dents.

Les lames de 10dents sont idéales pour les travaux de tronçonnage ou de dégrossissage.

Pour des travaux variés, la lame de 12 à 24 dents est un bon allié.

Si vous faites des panneaux stratifiés ou encore mélaminés, optez pour du 48 dents

Comment utiliser une scie à onglets radiale : petit tutoriel
Quels sont les critères de choix d’une perceuse visseuse ?